• ceni banner

Attaque d’un hélicoptère de la MONUSCO : Le gouvernement condamne et réitère son appel à l’ONU à prendre des sanctions contre le M23 et le Rwanda

Dans un communiqué, ce lundi, le gouvernement de la République via son ministère de la Communication et médias, condamne l’attaque par le M23, d’un hélicoptère de la MONUSCO causant la mort d’un casque bleu.

« Le gouvernement de la République démocratique du Congo condamne, 24 heures après le cessez-le-feu décrété à Bujumbura, l’attaque, ce dimanche 5 février 2023, dans la zone sous contrôle du M23/RDF, en province du Nord-Kivu, contre un hélicoptère de type Oryx de la MONUSCO », peut-on lire dans ce document.

Et de poursuivre : « Cette attaque aérienne ciblée a occasionné la mort d’un technicien de l’équipage et a blessé le pilote ».

D’après la même source, le gouvernement réitère son appel à l’ONU pour que les sanctions soient prises contre le M23 et le Rwanda pour les crimes commis en RDC.

« Le gouvernement réitère son appel pressant au Conseil de sécurité des Nations-Unies pour prendre des sanctions immédiates contre le M23 et leurs alliés rwandais pour ces crimes de guerre répétitifs contre le personnel de la MONUSCO et la population congolaise », ajoute ce communiqué.

Par ailleurs, le gouvernement rassure qu’il travaillera avec la MONUSCO pour faire « toute la lumière sur les circonstances de cette attaque afin que leurs auteurs en répondent devant la justice ».

James Mushiya

À la une

Également sur Actu 30