• ceni banner

DGI : Barnabé Muakadi veut appuyer sur l’accélérateur pour une mobilisation accrue des recettes en 2023

La Direction générale des impôts (DGI) fait un exploit dans la réalisation des recettes depuis l’avènement à sa tête, de Barnabé Muamba Muakadi. Si pour 2022, la DGI a été très bien côtée, pour 2023, le directeur général ainsi que toute son équipe entendent s’impliquer davantage pour une mobilisation accrue des recettes afin de répondre favorablement à la vision du président de la République, Félix Tshisekedi.

C’est dans ce cadre que le ministre des Finances a procédé, le lundi 07 mars 2023, à Kinshasa, à l’ouverture de la conférence des directeurs de la DGI organisée sous le thème : « Mise en œuvre des priorités stratégiques de la DGI en 2023 ».

Dans son discours, le ministre des Finances a rappelé la loi des finances exercice 2023 qui attend de la DGI la réalisation des prévisions budgétaires fixées à 13.586,9 milliards de francs congolais, soit une augmentation de 18% par rapport à 2022.

Les défis majeurs pour cette année, a ajouté Nicolas Kazadi 2023, restent la mise en œuvre de la réforme de la facture électronique normalisée et le déploiement des dispositifs électroniques fiscaux pour capter en temps réel les recettes de la TVA et du chiffre d’affaires des entreprises.

Le DG de la DGI, Barnabé Muamba Muakadi, est, à ce jour, le seul haut cadre de l’Union sacrée qui se distingue dans son travail qui a déjà rapporté plus de 6 milliards sur les 11 milliards USD de prévisions en recettes propres, disent plusieurs cadres du parti et des agent de la DGI. C’est ainsi qu’il a d’ailleurs été classé meilleur mandataire par le Grand Journal.

Rachel Kitsita

À la une

Également sur Actu 30