• afriland banniere

Maniema : Une délégation mixte FAA – FARDC à Kindu pour constituer une base arrière de l’armée angolaise

Une délégation mixte composée des Forces armées angolaises (FAA) et les Forces armées de la RDC (FARDC) est arrivée, le mardi 21 mars 2023, à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema. Le gouverneur intérimaire du Maniema qui l’a annoncé, a précisé que cette délégation est dans cette partie de la RDC, pour constituer une base arrière avec pour mission de rétablir la sécurité totale dans l’Est du pays.

« Il y a eu un déploiement, c’est d’abord pour identifier le terrain, savoir comment est le Maniema, les infrastructures et consorts et donner le rapport à la haute hiérarchie pour que, s’il y a à ajouter, on peut ajouter, s’il faut améliorer, on peut améliorer. C’est dans cette éventualité là que ces éléments de la délégation sont venus », a dit Afani Idrissa Mangala.

Et de poursuivre : « Le Maniema a été choisi pour constituer la base arrière des angolais. L’Angola ne devrait pas déployer tous ces militaires à Goma mais il faudrait qu’il y ait une base arrière où ils vont mettre leur matériel. L’Angola pilote le processus de paix en RDC. C’est en marge de cela qu’après que l’assemblée nationale de l’Angola a accepté le déploiement de ses Forces armées, c’est pourquoi l’Angola a dépêché une équipe pour essayer de faire une étude sur terrain ».

Toutefois, l’autorité provinciale appelle la population au calme et à ne pas céder à la panique.

Pour rappel, l’Angola joue un rôle de médiateur dans le conflit qui oppose les Forces armées de la RDC aux terroristes du M23. Le vendredi 17 mars dernier, le Parlement Angolais a donné le feu vert à l’envoi d’environ 500 soldats en RDC après que le dernier cessez-le-feu annoncé entre les FARDC et le M23 n’a pas été respecté.

Prince Mwembo/Maniema

À la une

Également sur Actu 30