• fardc 1 min

Élections 2023 :  »Le décor est planté pour une fraude électorale massive » (Franck Diongo)

Au cours d’une conférence de presse animée, ce mercredi 26 avril 2023, à Kinshasa, Franck Diongo, président du parti politique Mouvement lumumbiste progressiste (MLP) a fustigé le processus électoral en cours en République démocratique du Congo.

Pour cet opposant, au regard des irrégularités constatées dans le processus électoral, tout porte à croire que le régime actuel prépare une fraude électorale.

 »La fraude électorale commence par l’enrôlement, aujourd’hui on ne peut pas avoir de bonnes élections dans le délai constitutionnel, les opérations d’identification et d’enrôlement des électeurs ont été émaillées de plusieurs irrégularités. Il y a même le manque de transparence dans la gestion des finances de la CENI, les membres de l’opposition ne se retrouvent pas dans le bureau de la CENI. À l’allure où vont les choses, le décor est planté pour qu’il y ait une fraude électorale massive lors des échéances électorales à venir », a dit Franck Diongo.

S’agissant des journées portes ouvertes lancées par la Commission électorale nationale indépendante, Franck Diongo, les a jugées insuffisantes pour dissiper les doutes sur la crédibilité et la viabilité du processus électoral en cours.

Pour dissiper les doutes liés au processus électoral, Franck Diongo a proposé l’audit de la Centrale électorale par une structure indépendante internationale et neutre afin de rassurer toutes les parties prenantes.

Par ailleurs, Franck Diongo qui a écarté toute idée de glissement, a demandé au président de la République de prendre toute initiative de nature à apaiser les parties prenantes pour éviter les contestations aux prochaines échéances électorales.

Josué Bengbazo

À la une

Également sur Actu 30