• fardc 1 min

Fonds de promotion de l’éducation et de la formation : la suspension du DG Guy Wembo n’est qu’une fausse rumeur (Communiqué)

A travers un communiqué signé le vendredi 21 avril, la direction générale du Fonds de promotion de l’éducation et de la Formation (FPEF) apporte un démenti sur la suspension de son DG Guy Wembo.

Selon ce communiqué signé par le directeur général Guy Wembo Lombela et son adjointe Julie Tshilombo Kasa-Kanga, cette suspension n’est qu’une fausse alerte.

FPEF fonds de promotion de l'éducation

La réaction de la direction générale du FPEF intervient quelques jours après l’annonce de la suspension du DG par le président du Conseil d’administration de cet établissement public.

Le PCA Christian Bushiri avait indiqué que cette décision avait pour référent le procès verbal de la réunion extraordinaire du Conseil d’administration tenue le 3 avril dernier, qui épinglait de « fautes graves » imputées à Guy Wembo.

Du nombre de griefs soulignés dans le Procès verbal, il y a entre autres le manque de transparence dans la gestion, le manque de collaboration avec le Conseil d’Administration, les engagements financiers au-delà des limites de la Direction générale, ou encore la violation de l’esprit de la circulaire n°001/MF/MINBUDGE/2023 au point 29 tiret 1 et l’usurpation des pouvoirs constatés par le Ministre de tutelle.

Par ailleurs, certains observateurs estiment que le PCA n’a ni qualité ni compétence de suspendre un directeur général nommé par ordonnance présidentielle, et ce conformément notamment la Loi n°008/09 du 7 juillet portant dispositions générales applicables aux établissements publics ; le Décret n°21/06 des 24 novembre 2021 portant création, organisation et fonctionnement du FPEF et le Décret n°13/056 du 13 décembre portant statut des mandataires publics dans les établissements publics.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30