• fardc 1 min

INPP : Signature d’un protocole d’accord pour l’augmentation des salaires des agents

À l’Institut national de préparation professionnelle (INPP), il fallait attendre l’avènement du nouveau directeur général, Godefroy Stanislas Tshimanga wa Muntuabo, pour que le Salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) soit appliqué.

Le SMIG a été rendu effectif, le lundi 24 avril 2023, avec la signature d’un protocole d’accord entre l’employeur et le banc syndical pour l’amélioration du social des agents et cadres de cet établissement public.

Ce protocole d’accord sur la revisitation du traitement salarial des agents et cadres de l’INPP fait suite aux travaux de la Commission paritaire employeur, délégation syndicale nationale et syndicats représentés à l’INPP lancés depuis le 12 avril dernier.

À l’issue de ces travaux, le banc employeur s’est engagé à appliquer le troisième palier du SMIG à la paie du mois d’avril 2023 dont l’enveloppe salariale s’élève à 4.162. 988.194,11 Francs congolais, présentant une croissance d’environ 75% par rapport à celle du mois de mars 2023, évalué à plus ou moins 2.537.456.11,24 FC.

Cette augmentation réjouit le permanent de la délégation syndicale de l’INPP, Yves Tshibangu, qui n’a pas hésité à remercier le chef de l’État, Félix Tshisekedi, pour le choix porté sur la personne du DG Godefroy Stanislas Tshimanga wa Muntuabo. Il a, en outre, remercié le directeur général de l’INPP pour son esprit d’ouverture.

Pour sa part, le directeur général de l’INPP, Stanislas Tshimanga, a affirmé mettre le capital humain au premier plan sous son mandat à la tête de cet établissement public.

Pour la pérennisation de cet accord, il a martelé sur l’augmentation de la production de l’INPP qui doit passer notamment par le recouvrement amélioré des dûs, allusion faite à des cotisations patronales.

Yann Ekutshu

À la une

Également sur Actu 30