• fardc 1 min

Ituri : 17 militaires condamnés de 5 mois à 12 mois de prison pour mutilation des cadavres et crimes de guerre

La Cour militaire opérationnelle de la province de l’Ituri a procédé, samedi, à la condamnation de 17 éléments FARDC à des peines allant de 5 mois à 12 mois de prison.

Ces militaires congolais ont été reconnus coupables des crimes de guerre, mutilation des cadavres ainsi que des pillage commis dans trois localités du territoire de Djugu, en province de l’Ituri.

Selon l’instance judiciaire militaire, ces éléments des Forces armées de la République démocratique du Congo, pendant qu’ils étaient en opération militaire contre les miliciens CODECO dans les localités de Bambou, Kobu et Itendeyi en juillet 2021, s’étaient livrés notamment à la mutilation des cadavres de leurs ennemis, une pratique interdite par le règlement militaire.

Les 17 militaires des FARDC dont des officiers ont été contraints de verser des amendes allant de 300.000 à 500.000 francs congolais pour chacune des victimes.

Condamnés au premier degré, ces militaires condamnés disposent de 15 jours pour interjeter appel à leurs condamnations, a fait savoir la Cour militaire.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30