• fardc 1 min

RDC : L’Assemblée nationale adopte 3 projets de loi portant autorisation de ratification des accords de financements et crédits

Le ministre des Finances, Nicola Kazadi, a présenté à la représentation nationale, jeudi 27 avril 2023, 3 projets de loi portant autorisation de ratification des accords de financement et des crédits par la République démocratique du Congo.

Le premier projet de loi porte sur l’amélioration de l’accès à des écoles de qualité et adaptées aux filles, l’amélioration de la qualité de l’enseignement et l’apprentissage pour tous, mais aussi le suivi et l’évaluation du projet pour la composante d’intervention. La date de clôture de ce projet est fixé au mois de janvier 2028.

Le deuxième projet concerne la ratification de l’accord de crédit du 30 mars 2023 conclu entre la RDC et l’lDA ( l’Association internationale de développement ) au titre du 2ème appui budgétaire sur les réformes de l’économie fondamentale, de gouvernance et des politiques de développement en RDC dont le montant s’élève à 500 millions des dollars américains. Ce projet compte relever plusieurs défis de gouvernance en RDC en matière de finances publiques. La date de clôture du projet est fixée au 30 juin 2024.

Le 3ème et dernier projet porte sur l’autorisation de ratification de l’accord de prêt conclu, en date du 20 janvier 2023, entre la RDC et le FAD (Fonds africain de développement) au titre de construction du corridor économique transnational RDC-Angola phase1. Ce projet régional va contribuer à améliorer le système des transports routiers inter-États afin de promouvoir les échanges régionaux en Afrique centrale et Australe. Il concernera la route qui va relier Kananga à Kananga-Mbuji, y compris l’étude pour la construction d’un marché moderne à Kananga-Mbuji. Il vise à renforcer la facilitation de transports, commerce et transit le long du corridor Kananga, Mbuji-Mayi, Chikolongo et ndondo en République angolaise. Il sera exécuté par le ministère des Infrastructures. La date de clôture est fixée au 31 décembre 2025.

Concernant la question du niveau d’endettement du pays soulevée par les députés nationaux notamment, Jacques Ndjoli, le ministre de Finances, Nicolas Kazadi, a rassuré la représentation nationale de la particularité qu’a la RDC de demeurer un pays faiblement endetté. Cela, a-t-il dit, grâce au taux de croissance réalisé les dernières années. La RDC assiste à une baisse d’endettement qui se situe autour de 17% de PIB, a-t-il précisé.

Les élus nationaux souhaitent voir que ces différents projets réalisés de manière efficace et avoir un impact visible sur le terrain mais également qu’ils apportent une plus value au regard des autres projets et accords signés par le gouvernement. Les trois projets de loi ont été adoptés et envoyés au Sénat pour une seconde lecture.

Elysée Mafu

À la une

Également sur Actu 30