• fardc 1 min

RDC : « Les élections sont mal engagées et plombées d’avance » (ADCP de Nangaa)

Dans une déclaration faite jeudi, le parti politique Action pour la dignité du Congo et de son peuple (ADCP) de Corneille Nangaa critique la gestion de la République démocratique du Congo par le régime Tshisekedi.

D’abord sur la situation sécuritaire à l’Est, l’ADCP dit constater « avec regret » que des tueries à « grande échelle » se poursuivent et s’intensifient dans les provinces déjà longtemps martyrisées de l’Est (Ituri, Nord-Kivu, Sud-Kivu et Uélé) et s’étendent dans la partie Ouest du pays, précisément à Kwamouth, dans la province du Maï-Ndombe.

Pour ce parti politique de l’ancien président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI), les stratégies du gouvernement pour endiguer l’insécurité se sont avérées, les unes après les autres, infructueuses, inefficaces et sans aucun impact.

La première, d’entre elles, à savoir : l’état de siège dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri, est à l’évidence un échec patent que le gouvernement s’entête à ne pas assumer, soutient l’ADCP.

En ce qui concerne le déploiement de la force régionale de l’EAC, l’ADCP recommande son retrait du sol congolais suite à ses limites dans la stabilisation de la situation sur le terrain, mais aussi la canalisation des fonds vers le renforcement des FARDC en vue de finaliser le Programme de désarmement, mobilisation, relèvement communautaire et stabilisation (PDDC-S).

Cette formation politique appelle aussi à la mobilisation générale du peuple ainsi que de toute la classe sociopolitique afin d’endiguer définitivement l’insécurité.

Par ailleurs, l’ADCP déplore la mauvaise organisation du processus électoral. À l’en croire, la République est embarquée dans une aventure électorale sans lendemain, truffée d’incertitude, avec une CENI monoclore et partisane, et dont les premières évaluations d’observation ne rassurent pas le peuple congolais.

« Les élections sont ainsi mal engagées et plombées d’avance au regard des insuffisance technico- structurelles largement documentées par des experts patentés et des organismes crédibles engagés dans l’observation électorale. Pour ne citer qu’elle, l’opération d’identification et d’enrôlement des électeurs est jugée chaotique et opaque, avec des statistiques artificielles et creuses », peut-on lire dans ce communiqué.

L’ADCP est fondée sur 3 valeurs, à savoir : le patriotisme, la dignité et le travail.

Moloway Jaël

À la une

Également sur Actu 30