• fardc 1 min

Beni : Un militaire tué par la population, l’armée condamne et annonce une enquête pour établir les responsabilités

Un élément des Forces armées de la République démocratique du Congo a été tué dans une justice populaire, lundi, dans la chefferie de Bashu du territoire de Beni, au Nord-Kivu.

D’après la société civile, cette population était en colère après qu’un militaire congolais avait, la veille, tué par balle un élève finaliste au village de Bunyuka, toujours en chefferie de Bashu.

Le porte-parole de l’armée dans la région de Beni trouve inacceptable l’acte posé par la population qui, selon lui, n’avait plus son sens du fait que le meurtrier de cet élève était déjà aux arrêts.

Tout en condamnant cet agissement de la population, cet officier et porte-parole de l’armée annonce que des enquêteurs sont déjà en cours pour établir les responsabilités.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30