• fardc 1 min

Maniema : Des militants du parti Ensemble exigent la libération « immédiate » de Salomon Idi Kalonda

Des militants du parti politique Ensemble pour la République de Moïse Katumbi, Fédération de Kibombo, dans la province du Maniema, ont organisé une caravane spontanée pour exiger la libération « immédiate » de celui qu’ils qualifient d’un leader, Salomon Idi Kalonda, arrêté, le mardi 30 mai 2023, à l’aéroport international de N’djili à Kinshasa.

Dans leur déclaration lue devant la presse après cette manifestation, ils affirment que ne pas libérer Salomon Idi Kalonda, c’est mettre le pays en feu.

« Nous, membres du parti politique ensemble pour la République, Fédération de Kibombo, réunis après une caravane spontanée, après avoir appris avec indignation l’arrestation arbitraire de notre leader et notre fils, Salomon Idi Kalonda, ce 30 mai 2023 à Kinshasa, nous réclamons la libération immédiate et sans conditions de Salomon Idi Kalonda. Ne pas libérer Salomon, c’est mettre le pays en feu. Il ne fait pas partie de ceux qui pillent la République et ceux qui font tuer nos frères à l’Est du pays pour piller les minerais et ceux qui détournent l’argent », disent-ils dans cette déclaration.

À Kindu, chef-lieu de la province du Maniema, des membres du parti Ensemble pour la République se sont réunis en urgence. Ils réclament aussi la libération du bras droit de Moïse Katumbi.

Ils fustigent le recul de la démocratie en RDC par la restriction des libertés politiques, des arrestations et enlèvements des acteurs de l’opposition politique, à quelques mois des élections générales.

Prince Mwembo/Maniema

À la une

Également sur Actu 30