• fardc 1 min

Marche de l’opposition : le gouvernement condamne les actes de « barbarie » perpétrés par certains éléments de la Police

Dans un communiqué consulté par Actu30.cd, le ministre des droits humains, Albert-Fabrice Puela, condamne les actes de barbarie perpétrés par certains éléments de la Police nationale congolaise (PNC) à l’endroit des participants à la marche de l’opposition, ce samedi 20 mai 2023, à Kinshasa, en RD Congo.

Selon ce membre du gouvernement Sama Lukonde, les éléments de l’ordre ne doivent pas déroger à leur mission essentielle qui est la protection des personnes et de leurs biens.

« Nous condamnons avec la dernière énergie les actes de répression perpétrés par certains éléments de sécurité face aux manifestants de ce samedi 20 mai 2023. Les actes de brutalité tant sur les mineurs, les compatriotes majeurs, que sur les acteurs politiques ne sont en aucune façon acceptables », écrit le ministre des Droits humains.

Cela avant de lancer : « Nous en appelons à une responsabilisation collective et individuelle pour intérioriser les impératifs sécuritaires ».

Par ailleurs, il est revenu sur la volonté du président Félix Antoine Tshisekedi de mettre à l’abri des violences, le peuple congolais.

Rabby Lokate

À la une

Également sur Actu 30