• fardc 1 min

Mouvement militaire au Maniema : Il ne s’agit pas des rebelles M23 mais plutôt des recrues FARDC (Gouverneur)

Les Forces armées de la RDC débarquent, depuis le dimanche 30 avril 2023, à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema. Cependant, cette arrivée est autrement perçue par la population qui pense au processus de cantonnement des ex-M23 dans la province, comme annoncé récemment par les autorités.

Pour nettoyer les rumeurs, le gouverneur intérimaire du Maniema, a, dans un message le 1er mai 2023, précisé que ce mouvement militaire constaté n’est pas l’arrivée des démobilisés congolais du M23. Il s’agit, a-t-il dit, des nouvelles recrues de l’armée qui sont venues à à Kindu pour poursuivre leur formation après leur instruction à Kamina (Haut-Lomami) et Kitona (Kongo-Central).

« Ce ne sont pas des rebelles du M23 et moins encore des rwandais, mais ce sont 100% des militaires congolais. Comme vous le savez, nous avons les belges qui forment les commandos sur terrain et que le mouvement qui s’opère, c’est la continuité de la formation de nos recrues, de nos militaires qui ont été recrutés pour faire face aux velléités des rwandais sous le supplétif du M23″, a précisé Afani Idrissa Mangala.

Signalons que les forces vives du Maniema s’opposent à la décision du gouvernement congolais de cantonner les ex-M23 congolais dans cette partie de la RDC.

Prince Mwembo/Maniema

À la une

Également sur Actu 30