• fardc 1 min

Nord-Kivu : Des partis politiques membres de l’Union sacrée demandent au chef de l’État de lever l’état de siège

Dans une déclaration politique rendue publique, ce mardi 16 mai 2023, des partis politiques membres de l’Union sacrée de la Nation demandent au chef de l’État de procéder, le plus rapidement possible, à la levée de l’état de siège en province du Nord-Kivu.

Cette plateforme politique qui soutient le chef de l’État, affirme que cette mesure exceptionnelle prise pour éradiquer les groupes armés, est inefficace socialement et politiquement au Nord-Kivu.

D’après cette déclaration, les autorités de l’état de siège se sont plongés dans l’affairisme et la spoliation des terrains publics de l’État, s’éloignant ainsi de leur principale mission, celle de restaurer l’autorité de l’État dans cette partie Est du pays en proie à l’insécurité.

« Nous ne comprenons pas comment c’est pendant l’état de siège que le phénomène 40 voleurs, les tueries à série des civils se sont accentués dans la province« , peut-on lire dans cette déclaration.

Ces partis politiques déplorent également les arrestations arbitraires et le régime de la terreur que les autorités de siège ont imposé à certains leaders de la province qui sont aujourd’hui en clandestinité après avoir dénoncé des actes mafieux de ces autorités.

Ainsi, l’Union sacrée/Nord-Kivu demande au chef de l’État de lever cette mesure et repenser aux autres stratégies pouvant permettre la sécurisation de la population du Nord-Kivu.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30