• fardc 1 min

« Privation du droit aux visites de Kabund » : Son parti dénonce l’acharnement et promet de saisir les organes de l’ONU

Le parti politique Alliance pour le changement est monté au créneau pour dénoncer la privation du droit de visite à l’encontre de son président, le député national Jean Marc Kabund à Kabund, détenu à la prison centrale de Makala.

A en croire le porte-parole de de ce parti politique de l’opposition, Ghislain Mwanji, joint ce lundi 29 mai par Actu 30, il s’agit de la violation des instruments juridiques nationaux et internationaux qui rime avec un archanement contre l’ancien vice-président de l’Assemblée nationale.

« C’est une injustice de trop de la place du président Jean Marc Kabund…le peuple congolais n’a qu’à réaliser jusqu’à quel point Monsieur Félix Tshisekedi a pris en otage l’honorable Jean Marc Kabund-a-Kabund. Arriver jusqu’à lui priver le droit de visite en prison même la visite familiale dénote d’un acharnement inouï« , a déclaré Ghislain Mwanji.

En outre, le parti politique de Jean Marc Kabund promet de saisir les instances des Nations-Unies afin que son président soit rétabli dans ses droits.

« Très bientôt, nous saisirons les instances des Nations-Unies dont le conseil de sécurité, le conseil des droits de l’homme et en même temps nous continuons à porter notre plaidoyer auprès des organismes internationaux de défense des droits de l’homme mais aussi d’appui à la démocratie tout comme auprès de différentes représentations diplomatiques à travers notre capitale et pourquoi pas au niveau des instances de l’union africaine« , a t- il lâché

Pour rappel, L’ancien président de l’UDPS est detenu depuis le 12 août 2022 à la prison centrale de Makala. Il est poursuivi pour offense au chef de l’État et aux institutions et propagation de faux bruits.

Yann Ekutshu

À la une

Également sur Actu 30