• fardc 1 min

RDC : l’ADCP met en garde la DYPRO de Constat Mutamba contre une campagne de dénigrement à l’endroit de Corneille Nangaa

Dans une déclaration faite, ce vendredi 18 mai 2023, le parti politique Action pour la dignité du Congo et de son peuple (ADCP), dénonce une campagne de dénigrement contre son président national, Corneille Nangaa.

Cette formation politique de l’ancien président de la CENI (Commission électorale nationale indépendante, ndlr) accuse les membres fondateurs de la plateforme DYPRO de Constat Mutamba et certains membres de l’opposition au sein de la Centrale électorale de ternir l’image de son autorité morale dans l’opinion congolaise.

En outre, l’ADCP dénonce une nouvelle fois la mauvaise conduite du processus électoral.

« Il reste indéniable que la conduite du processus électoral par la CENI est de plus en plus chaotique et que, de ce fait, les avis éclairés et pertinents du président Corneille Nangaa, en sa double qualité de président honoraire de la CENI et d’expert électoral d’envergure internationale, ont le mérite d’alerter l’opinion sur les graves ratés qui continuent d’émailler ledit processus », peut-on lire

En outre, l’ADCP met en garde contre une campagne de sape d’image de Corneille Nangaa

« L’ADCP avertit les deux faux représentants de l’opposition à la CENI contre toute instrumentalisation de leurs partis politiques respectifs qu’ils n’ont pas cessé de diriger, ce, en violation flagrante de la loi. Sucer les fonds électoraux en les orientant indûment dans la perversion est une faute impardonnable devant Dieu, le peuple et les lois de la République.
En s’accrochant à une CENI désavouée, sieur Constant Muamba escompte bien évidemment un quelconque positionnement politique à la faveur d’une fraude électorale à grande échelle »,
ajoute ce parti politique.

L’ADCP se réjouit, par ailleurs, de la bonne tenue des élections de 2018 organisées par Corneille Nangaa, et qui ont conduit à la première alternance pacifique du pouvoir en RDC.

Pour rappel, le coordonnateur de la DYPRO, Constant Mutamba, s’est montré très critique vis-à-vis de l’ancien président de la CENI, Corneille Nangaa, lors de ses dernières sorties médiatiques.

Moloway Jaël

À la une

Également sur Actu 30