• fardc 1 min

RDC : Le Service national vend toujours le sac de 25Kg de maïs à 18000 FC et le stock est suffisant (Général J-P Kasongo)

Le général-major Jean-Pierre Kasongo Kabwik a effectué, le jeudi 05 mai 2023, une visite d’inspection dans quelques camps militaires de Kinshasa pour se rendre compte de la vente du maïs produit par le Service national, aux militaires, policiers et leurs familles.

Selon lui, la vente se poursuit normalement. Une année et 8 mois après, toutes les cantines sont opérationnelles dans différents camps de la ville de Kinshasa.

img 20230505 wa0036

« Vous et moi, nous le constatons que depuis les cantines militaires ont été ouvertes en 2021 par le commandant suprême, elles sont opérationnelles chaque mois dans la Ville garnison de Kinshasa, où les cantines qui sont au camp Tshatshi, au camp Kokolo, camp Lufungula, camp Kabila, camp Seta et Badiading sont toutes opérationnelles. Cette visite, c’était pour s’assurer que celles-ci fonctionnent normalement à la grande satisfaction des bénéficiaires mais aussi pour permettre de faire rapport à la haute hiérarchie, donc au commandant suprême », a déclaré le général-major Jean Pierre Kasongo Kabwik.

Et de poursuivre : « En dépit de la flambée des prix de la farine du maïs sur l’ensemble du territoire national, les militaires, les policiers ainsi que leurs dépendants bénéficient de cette denrée qui est produit par le Service national au même prix qu’il avait indiqué lors du lancement des cantines dans les camps militaires c’est-à-dire 18.000 FC pour un sac de 25 Kg pendant que sur le marché à Kinshasa et dans d’autres coins du pays le prix va jusqu’à 52 USD. Le commandant suprême m’a demandé que j’inspecte et que lui fasse rapport ».

Par ailleurs, ce responsable du Service national a rassuré que les stocks sont suffisants jusqu’au mois de juillet.

img 20230505 wa0034

« Nos stocks sont suffisants, nous avons dans nos provisions le stock qui est encore suffisant pour aller jusqu’au mois de juillet parce-que le mois de juillet, le maïs qui sera produit ici à Lovo, dans le Kongo Central, sera mis en contribution mais aussi de grandes cargaisons qui viendront de Kanyama Kasese et les autres centres de production. Donc, nous sommes à l’aise », a souligné le général major JP Kasongo Kabwik.

Il faut noter que les cantines seront bientôt renforcées avec d’autres vivres sur instruction du président de la République.

James Mushiya

À la une

Également sur Actu 30