• fardc 1 min

RDC : RCK, nouveau parti politique qui veut « bâtir une Nation véritablement libre, souveraine et prospère »

Le parti Réveil de la conscience de Kama (RCK) dont son initiateur est Samuel Masambukidi, a fait officiellement son entrée dans la sphère politique congolaise, le lundi 1er mai 2023. La cérémonie de sortie officielle de cette formation politique a été organisée au stade des Martyrs de la pentecôte à Kinshasa, en RD Congo.

Son secrétaire général, Colin Nsiluwo, a indiqué que ce parti est résolument engagé dans le recours aux valeurs ancestrales, spirituelles, culturelles, politiques et scientifiques de la Nation congolaise.

« Le RCK entend finalement bâtir une Nation véritablement libre, souveraine et prospère de tous ses reposants qui s’expliquent à travers les trois pradigmes à savoir : la liberté de l’esprit, gouverner autrement et la révolution en marche », a-t-il déclaré.

Et de renchérir : « Il est donc temps que le géant qui dormait se réveille. Le Congo en particulier et l’Afrique noir en général doivent rentrer dans leur vraie et totale spiritualité, rappeler son génie créateur, choisir son propre système optimal et éducatif en fonction de ses vraies valeurs. Bref, introduire sa vraie et fondamentale spiritualité dans le fonctionnement de l’Administration de toutes les institutions du pays ».

Par ailleurs, il a précisé que « le Réveil de la conscience de Kama se veut finalement un parti révolutionnaire qui va perdurer les valeurs incarnées par nos grands vaillants, pour la lutte contre la liberté spirituelle ».

Samuel Masambukidi a, dans son speech, affirmé que l’indépendance dont la RD Congo est bénéficiaire est le fruit de l’Occident qui ne jure que sur sa balkanisation.

Le chef spirituel de la communauté Masambukidi a également remercié le président Félix-Antoine Tshisekedi pour avoir reconnu officiellement le 6 avril comme « Journée du combat de Simon Kimbangu et de la conscience africaine ».

Rabby Lokate

À la une

Également sur Actu 30