• fardc 1 min

Arrestation de Salomon Kalonda : le régime Tshisekedi préfère accroître la barbarie et envenimer le climat politique avant les élections (SG Ensemble)

Au cours d’un face-à-face avec la presse, ce mardi, le secrétaire général d’Ensemble pour la République a dénoncé l’acharnement sur tout ce qui est du parti politique de l’ex-gouverneur du Grand Katanga, Moïse Katumbi.

Sur l’arrestation de Salomon Idi Kalonda, Dieudonné Bolengetenge a rejeté en bloc toute les accusations portées contre lui par l’état-major de renseignements militaires.

« Ceux qui exercent le pouvoir préfèrent accroître la barbarie et envenimer le climat politique avant les élections de décembre 2023, allant jusqu’à insinuer qu’un civil armé d’un pistolet imaginaire allait faire un coup d’État pour remettre le pouvoir à un Katangais, où a-t-on vu ces genres de coup d’État civil ? », s’est-il interrogé.

Par ailleurs, Dieudonné Bolengetenge a souligné que les avocats de son parti sont prêts pour un procès afin d’éclater la vérité sur ce dossier.

« En cas d’un procès qui serait basé sur ces griefs fabriqués de toutes pièces dans l’intention de nuire, les avocats d’Ensemble ne manqueront certainement pas de faire prévaloir la vérité et de démontrer que ces accusations sont dénuées de tout fondement. Le peuple congolais a le droit d’être correctement et suffisamment informé de l’incapacité, la méchanceté, les injustices et la volonté de nuire qui caractérisent ce régime », a renchéri Dieudonné Bolengetenge.

Cependant, le SG d’Ensemble pour la République a appelé les militants et cadres de son parti politique au calme et à plus de responsabilités.

James Mushiya

À la une

Également sur Actu 30