• fardc 1 min

Attaques ADF à Bashu : Une organisation exige le relèvement des éléments FARDC basés dans la zone

L’ONG-DH Forum de paix a, dans une correspondance adressée, mardi, notamment au commandant des opérations Sokola 1, exigé le relèvement des éléments FARDC du 321ème régiment basés dans la chefferie de Bashu, en territoire de Beni.

Cette organisation motive sa demande par la léthargie dont font preuve ces éléments FARDC dans la sécurisation des habitants de cette partie de la province du Nord-Kivu.

Selon ce document consulté par Actu30.cd, ce régiment qui contrôle les entités Bulambo-Bunyuka, peine à faire face à l’ennemi qui cause des pertes et désolations aux paisibles populations sans moindre défense.

Forum de paix veut également voir l’état-major des FARDC basés à Mihake, au nord de la ville de Butembo, être relevé. Cela, explique cette structure, pour « un renouvellement de la confiance par les populations de ces agglomérations ».

Cette organisation non gouvernementale déclare avoir documenté du 18 au 23 mai de l’année en cours, au-moins une dizaine de civils tués, des blessés et des cheptels emportés par les assaillants sans subir une intervention de l’armée.

Le Forum de paix recommande également à la population et aux chefs de villages situés dans le territoire de Beni, de s’organiser en petits groupes de jeunes, selon les villages, pour remonter les alertes auprès des autorités crédibles et flexibles aux besoins communautaires pour une solution.

Auprès commandant des opérations Sokola 1, secteur opérationnel du grand Nord-Kivu et au responsable des opérations conjointes FARDC-UPDF, elle martèle sur le contrôle des troupes déployées dans les agglomérations où les mouvements de l’ADF sont récurrents.

Enfin, cette structure demande aux groupes armés de privilégier la paix en acceptant d’adhérer au processus du P-DDRCS dont le lancement a été fait depuis la semaine dernière à Lubero et bientôt à Beni, en province du Nord-Kivu.

Dans sa récente communication faite après la neutralisation de quelques ADF à Bashu, le porte-parole des opérations Sokola 1, le capitaine Antony Mwalushayi, avait annoncé que les éléments FARDC allaient être renforcés dans cette partie du territoire de Beni, afin d’y permettre un retour à la normale.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30