• fardc 1 min

Coopération judiciaire : la RDC et la CPI signent un mémorandum d’entente

La Cour pénale internationale (CPI) et la la RDC ont signé, jeudi 1er Juin 2023, un mémorandum d’entente. Cet accord formel entre les deux parties constitue un nouveau départ dans les rapports entre la RDC et cette haute institution judiciaire.

C’est le procureur de la CPI, Karim Khan, et Rose Mutombo, ministre congolaise de la Justice, qui ont signé cet accord en présence du président de la République, Félix-Antoine Tshisekedi.

Le procureur a réitéré la volonté de son institution à aider la RDC dans la lutte contre les atrocités, l’injustice particulièrement dans l’Est du pays.

« Mon bureau s’engage, monsieur le président, à travailler avec vous conformément au MOU qui vient d’être signé en votre présence. Nous devons nous assurer qu’il ne s’agit pas de promesses pieuses qui ne sont pas ressenties par le peuple de ce pays », a-t-il déclaré.

Et de poursuivre : « Cela nécessite une volonté de travailler dur pour rendre la justice, d’envisager des options plus imaginatives, une solution holistique incluant la justice transitionnelle, la justice internationale, la justice locale et je suis prêt à travailler dans différents cas à La Haye lorsque nous sommes compétents. Il est nécessaire de travailler pour aider techniquement les autorités ici en RDC et de chercher des solutions imaginatives ». 

Karim Khan a souligné également que l’exécution de l’accord signé doit être bénéfique pour la population congolaise et même pour les victimes des atrocités.

Lors de son séjour en RDC, le procureur de la CPI a visité l’Est. Il a été reçu aussi à l’hôpital Panzi, par le docteur Dénis Mukwege.

James Mushiya

À la une

Également sur Actu 30