• fardc 1 min

Dossier Bukanga Lonzo : Matata Ponyo de nouveau visé par la justice, le bureau du Sénat entérine son approbation

Le procureur général près la Cour constitutionnelle a été auditionné ce mardi 19 juin par le bureau du Sénat au sujet de son nouveau réquisitoire sollicitant l’autorisation de l’instruction judiciaire à charge du sénateur Augustin Matata Ponyo.

Lors de cette séance, le président de la chambre haute du Parlement, Modeste Bahati Lukwebo, est resté sur le principe que l’élu de la province de Maniema est toujours à la disposition de la justice, depuis la levée de ses immunités en juillet 2021.

« Nous estimons que nous n’avons pas à ce stade à nous prononcer une seconde fois. Comme le collègue est à la disposition de la justice, il revient à la justice de l’interroger et de poursuivre l’instruction du dossier. Pour nous, le collègue n’a pas encore recouvré ses immunités. Il est à la disposition de la justice, suite à la décision du 5 juillet 2021« , a précisé Modeste Bahati.

Le procureur général près la Cour constitutionnelle veut de nouveau entendre l’ancien premier ministre au sujet du dossier Bukanga Lonzo, suite à l’existence des faits nouveaux contenus dans un rapport des inspecteurs des finances membres de la commission de contrôle de la gestion de ce parc Agro industriel.

Selon ce rapport, Augustin Matata est accusé de faux et usage de faux mais également de détournement des deniers publics.

La séance du jour a eu lieu à l’absence de l’actuel président du parti Leadership et gouvernance pour le développement (LGD) qui, selon le bureau du Sénat, a été pourtant invité.

En juillet 2021, faut-il le rappeler, le bureau de la chambre haute du Parlement avait autorisé l’instruction à charge de l’ancien premier ministre pour des faits liés au détournement des biens zaïrianisés.

Corneille L.

À la une

Également sur Actu 30