• fardc 1 min

EXETAT 2023 : Tony Mwaba lance la session ordinaire au Kasaï Oriental

Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et technique, Tony Mwaba Kazadi, a lancé, ce lundi 26 juin 2023, à l’Institut technique professionnel Mazzarero situé dans le territoire de Katanda, province du Kasaï Oriental, la 57ème édition de l’Examen d’État 2023.

Dans son discours, ce membre du gouvernement Sama a rendu hommage au chef de l’État, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, pour avoir concrétisé sa volonté de mettre en application la gratuité de l’enseignement primaire, conformément à l’article 43 de la constitution du 18 février 2006.

Selon lui, grâce à cette mise en application de la loi, plusieurs avancées ont été réalisées au profit et de l’enseignant et des élèves mais aussi des parents, dont plus de 5 millions d’enfants ont retrouvé le chemin de l’école.

« La session ordinaire de l’Examen d’État 2023 reçoit 1.002.806 candidats, dont 411.621filles représentant 41% et 591.185 garçons. Ces candidats sont répartis dans 2.827 centres de passation dont 17 sont situés en dehors des frontières nationales », a-t-il indiqué

Avant d’ajouter : « En même temps que la session ordinaire de l’Examen d’État, vont se dérouler les épreuves de la session ordinaire du jury national du cycle court professionnel auxquelles prendront part 5.447 candidats disséminés à travers 275 centres de passation, tous ouverts sur le territoire national. 1031 de ces candidats au jury national de cycle court professionnel sont des filles et 4416 sont des garçons. Ils représentent respectivement 19 et 81% de l’effectif total ».

D’après le directeur provincial de l’EPST au Kasaï Oriental, sa province a enregistré 123.592 dont 8.124 filles répartis dans 62 centres de passation d’Examen d’État.

Moloway Jaël

À la une

Également sur Actu 30