• fardc 1 min

EXETAT au Sud-Kivu : le gouverneur Ngwabidje rend hommage aux enseignants et élèves disparus lors du drame de Kalehe

Le gouverneur de province du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje, a donné, lundi 26 juin 2023, le go de la session ordinaire de l’Examen d’État 2023 à l’Institut Bwindi, dans la commune de Bagira, à Bukavu.

Dans son mot, l’autorité provinciale s’est félicitée de l’effectivité du déroulement des épreuves à travers toutes les trois provinces éducationnelles que compte le Sud-Kivu.

Théo Ngwabidje a, par ailleurs, exhorté les élèves à la discipline, à la vigilance et à la confiance personnelle.

Peu avant cela, il a regretté la disparition des enseignants et élèves lors de la catastrophe naturelle, survenue, le 4 mai dernier, dans les villages de Bushushu et Nyamukubi situés dans le territoire de Kalehe.

À cette occasion, il a appelé l’assistance à observer une minute de silence pour honorer leurs mémoires.

De son côté, l’inspecteur provincial principal de la province éducationnelle Sud-Kivu 1, Jean-Marie Mwayesi, est revenu sur le taux de participation faible des filles par rapport aux garçons, à ces épreuves. Il a invité les filles à s’abstenir de se précipiter pour le mariage qui ne leur permet pas d’achever leur cursus scolaire.

Pour Jean-Marie Mwayesi, les filles doivent avoir la même chance que les garçons.

Signalons que la province éducationnelle du Sud-Kivu 1 aligne 44.543 candidats dont 21 558 filles et 22 985 garçons à l’EXETAT 2023. Ils sont répartis dans 107 centres de passation dont 45 à Bukavu et 62 à l’intérieur.

Joseph Mwema/Sud-Kivu

À la une

Également sur Actu 30