• fardc 1 min

Journée des donneurs de sang : À l’Est, l’insécurité est à la base du besoin accru en transfusion sanguine (CPTS)

La journée mondiale des donneurs de sang a été commémorée à Goma, au Nord-Kivu, le mercredi 14 juin 2023, sous l’égide du vice-gouverneur, le commissaire divisionnaire Romy Ekuka Lipopo. Cela, sous le thème : « Sang, plasma, partageons la vie, donnons souvent ».

À cette occasion, le Centre provinciale pour la transfusion sanguine (CPTS) a présenté une nécessité accrue du sang en province.

Pour l’année 2022, le besoin était estimé à 78.000 unités de sang, alors que seulement 42.000 personnes ont donné du sang, soit une satisfaction évaluée à 54%, a révélé le docteur Liliane Bwiza, coordinatrice du CPTS.

À l’en croire, le déplacement des populations suite à la guerre qui se vit dans l’Est du pays, est à la base de plusieurs maladies sanglantes et pandémies. D’où, le besoin s’est accru en transfusion sanguine.

« Le besoin demeure encore une triste réalité dans notre province. Il y a nécessité d’accroître nos réseaux des donneurs de sang. Ceci implique que chacun de nous se joigne à cet acte noble en donnant souvent un peu de son sang pour sauver des vies« , a exhorté le Dr Liliane Bwiza.

De son côté, le vice-gouverneur du Nord-Kivu, après avoir salué le courage de tous les donneurs bénévoles de sang, a rassuré de l’accompagnement du gouvernement provincial dans la conscientisation de la population pour répondre au besoin en sang.

« À notre niveau, nous ne ménagerons aucun effort pour mobiliser des ressources en vue de susciter une réelle prise de conscience capable de satisfaire le besoin pressant en ce produit vital« , a-t-il indiqué.

À la même occasion, le CPTS a honoré tous les donneurs de sang, dont trois ayant déjà offert plus de 100 fois.

Esaïe Tsongo/Goma

À la une

Également sur Actu 30