• fardc 1 min

Kasaï : Renforcement des capacités de 50 officiers de la Police judiciaire

L’atelier de renforcement des capacités des officiers de la Police judiciaire (OPJ) a été clôturé, jeudi, dans la ville de Tshikapa, chef-lieu de la province du Kasaï.

Ces assises qui se sont étendues sur 60 jours, soit 2 mois, ont été organisées par l’école de formation de la Police dans le cadre du Programme de réforme de la Police, troisième phase trois (PARP3), avec le financement de l’Union européenne (UE).

Le gouverneur de la province du Kasaï qui a procédé à la clôture de cette formation, a affirmé que ces assises vont être une occasion pour la province de lutter contre la criminalité grandissante dans la ville.

« Je suis donc satisfait qu’aujourd’hui que l’ignorance qui était la nôtre, vous et moi, récule de dix pas car elle permet de faire avancer les connaissances. Votre formation va donc être pour nous, une occasion de lutter non seulement contre la criminalité mais aussi l’insécurité grandissante dans la ville », a déclaré Dieudonné Mpieme.

La Police nationale congolaise, quant à elle, tient à avoir une franche collaboration avec la population.

« Nous espérons que la communauté pourra s’appuyer sur une équipe d’enquêteurs qui disposent des connaissances, de savoir-faire mais aussi de savoir être éthique et déontologique nécessaires dans l’exercice de leur profession« , a fait savoir savoir Amisi Nyembo, commissaire divisionnaire adjoint de la Police.

Les officiers de la Police judiciaire formés promettent de rendre un bon travail afin de relever les défis énormes d’ordre sécuritaire dans la province. À l’occasion, 22 OPJ ont prêté serment  dont 5 femmes policières.

Janderson Nyembue/Tshikapa

À la une

Également sur Actu 30