• fardc 1 min

Kinshasa : la fondation Mzee Laurent Désiré Kabila dénonce des attaques « planifiées » contre son siège

La Fondation Mzee Laurent Désiré Kabila dénonce des attaques nocturnes « planifiées » qui ont ciblé son siège social situé sur le boulevard du 30 juin, dans la commune de la Gombe, à Kinshasa, en République démocratique du Congo.

D’après ce communiqué consulté par Actu30.cd, vendredi, il s’agit des individus identifiés comme des agents de services des renseignements qui se sont infiltrés dans ledit siège dans la nuit du jeudi 1er au vendredi 02 juin 2023.

« Ces individus se sont introduits clandestinement, illégalement et en toute violation des lois de la République, dans ses bureau situés dans la commune de la Gombe, au n°183, boulevard du 30 juin », écrit-elle.

Et de renchérir : « Ces assaillants ont forcé et violemment cassé les portes d’entrée du bâtiment, ainsi que toutes les portes des différents bureaux à l’intérieur et le contenu de plusieurs mobiliers ont été renversés, fouillés et éparpillés ».

Selon la fondation Mzee Laurent Désiré Kabila, c’est la 2ème fois que ses bureaux soient victimes de telles opérations clandestines et illégales.

« Le 09 juillet 2022, vers 21 heures 30 minutes, la Fondation a connu des actes pareils où un élément de la Police nationale congolaise (PNC), commissaire adjoint commis à la garde de la fondation a été enlevé à l’entrée principale du siège, par des individus non autrement identifiés alors qu’il faisait ses rondes de sécurité, et, selon la victime, il s’agissait de 4 hommes et 2 femmes », rapporte cette fondation.

Tout en condamnant la récurrence de ces actes qui « frisent la paix et l’harmonie sociale », cette organisation invite les congolais à la responsabilité et à l’obligation de respecter et d’honorer tous les anciens chefs d’État et autres fils qui ont longtemps milité pour l’intérêt de la Nation congolaise.

Rabby Lokate

À la une

Également sur Actu 30