• fardc 1 min

Nord-Kivu / EPST : Plus de 600 élèves déplacés participent au TENASOSP

Les épreuves du Test national de sélection et d’orientation scolaire et professionnelle (TENASOSP) ont été lancées en province du Nord-Kivu, comme partout sur l’étendue de la République démocratique du Congo, ce jeudi 15 juin 2023.

Pour cette deuxième édition, 126.440 élèves de la 8ème année, dont 62.887 filles prennent part à ces épreuves, a révélé l’autorité provinciale par le biais de Prisca Luanda, experte au cabinet du gouverneur.

À en croire Delphin Nikonapungu, directeur provinciale de l’éducation dans la province éducationnelle Nord-Kivu 1, les élèves du territoire de Rutshuru et de Kibumba, dans le territoire de Nyiragongo, vivant en déplacement suite à la guerre d’agression des rebelles du M23/RDF, n’ont pas été écartés. Au total, 645 d’entre eux prennent part à ces épreuves dans la ville de Goma et dans des centres du territoire de Nyiragongo, où l’ennemi ne fait pas la loi, a-t-il dit.

Pour sa part, l’inspecteur principal provincial de l’EPST, François Eloko, a affirmé que ces épreuves contribuent énormément à la réforme du secteur éducatif en RD Congo.

« Pour autant que le TENASOSP est une innovation, il convient de souligner ses finalités : sanctionner la fin du cycle terminal d’éducation de base par l’octroi d’un brevet, dégager le profil psychologique de l’élève, orienter l’élève selon ses aptitudes, ses goûts et ses intérêts vers les sections et options d’étude organisées aux humanités et/ou cycle court professionnel« , a-t-il révélé.

Signalons que ces épreuves s’effectuent pendant deux jours, soit du 15 au 16 juin prochain.

Esaïe Tsongo/Goma

À la une

Également sur Actu 30