• fardc 1 min

RDC – 8è session de l’ARTAC : le rapport d’activités semestrielles et les plans d’action des groupes de travail adoptés

La 8ème session ordinaire de l’Assemblée des régulateurs des télécommunications de l’Afrique centrale (ARTAC) s’est clôturée, le 23 juin 2023, à Kinshasa, en RD Congo.

Ces travaux de deux jours, avaient pour objectif d’œuvrer à l’intégration progressive des mécanismes de régulation des marchés des télécommunications en Afrique centrale.

Bien avant la fin des travaux, les participants ont pris part à une table ronde sur « l’autonomisation des agences de régulation des télécoms : enjeux, défis et perspectives », dont le partage d’expérience a permis de montrer aux autorités de régulation la pertinence de se doter des instruments juridiques et des moyens matériels pour mener leurs missions.

Au termes des travaux, les participants ont notamment adopté le rapport d’activités semestrielles et les plans d’action des groupes de travail de l’ARTAC, intégré les activités postales dans les statuts, renforcé le Secrétariat permanent par la désignation d’un personnel de l’organe de régulation du président exécutif en exercice et mis en œuvre la digitalisation de la communication de cette organisation.

Par ailleurs, plusieurs recommandations ont été formulées :

  • Aux ARN de procéder sans délai au lancement effectif du free roaming en application du règlement CEMAC et des accords bilatéraux y relatifs entre les pays membres.
  • Au Secrétariat général permanent d’instaurer et organiser des réunions mensuelles en-ligne entre dirigeants des ARN.
  • Au Secrétariat permanent et à la vice-présidence de l’ARPTC de présenter un rapport de mise en œuvre du Plan de communication de l’ARTAC à la prochaine conférence des régulateurs.

Dans son mot de clôture, le président exécutif de l’ARTAC, Louis Marc Sakala, a salué la qualité des échanges qui a marqué cette session.

Pour sa part, Chritian Katende vice-président de l’ARTAC, et président de l’ARPTC, a remercié les délégués des différents pays membres et ceux des organisations pour leur contribution au bon déroulement de ces assises à Kinshasa.

En marge de la 8ème session ordinaire de l’ARTAC, deux ateliers ont été organisés sur le spectre 5G et de start-ups. En ce qui concerne la 5G, le but a été de promouvoir les bonnes pratiques internationales sur la gestion du spectre de fréquence mais aussi aborder les aspects liés à la neutralité technologique pour préparer l’arriver de la 5G en Afrique centrale.

Pour rappel, la 8ème session ordinaire de l’Assemblée des régulateurs des télécommunications de l’Afrique centrale a porté sur le thème : « Autonomisation des agences de régulation des télécommunications pour faire face aux mutations de l’écosystème ».

Moloway Jaël

À la une

Également sur Actu 30