• fardc 1 min

RDC : « Le sénat, la chambre des sages, doit rejeter le projet de loi sur la répartition des sièges, pour sauver la nation » (FCC)

Les sénateurs membres du Front commun pour le Congo (FCC) ont ce lundi 12 jui, claqué la porte de la plénière consacrée l’examen en seconde lecture du projet de loi sur la répartition des sièges.

Dans leur déclaration lue par la sénatrice Francine Muyumba, les élus proches de l’ancien président Joseph Kabila estiment que le projet de loi sur la répartition se réalise dans un contexte de fraude marqué, selon eux, par l’absence d’un audit externe crédible.

« Tout ceci démontre le caractère peu fiable du processus électoral qui présage des élection chaotiques et frauduleuses dans notre pays, nous n’allons pas accepter cela », a déclaré Francine Muyumba.

Pour les élus du FCC, le sénat en tant que chambre des sages doit rejeter ce texte pour sauver le pays.

« C’est pourquoi, tout en refusant d’accompagner la dictature actuelle, les sénateurs membres du FCC décident de ne pas participer à l’examen et au vote de projet de loi déjà biaisé et corrompu aux conséquences dramatiques et incalculables sur l’avenir de notre pays et de notre démocratie. Le Sénat, la chambre des sages, doit rejeter ce projet de loi pour sauver la nation. Ce pays nous appartient tous« , ont noté ces élus.

Pour eux, il y a plusieurs préalables à respecter, entre autres :

  • Une CENI consensuelle comportant en son sein des députés dûment désignés par leurs composantes,
  • une Cour constitutionnelle non inféodée dont les membres sont désignés conformément à la Constitution et aux lois en la matière,
  • Une loi électorale inclusive garantissant la transparence et l’égalité des chances à tous les compétiteurs.

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30