• fardc 1 min

Reconstruction du Nord-Kivu : le gouvernement provincial et les pétroliers pour le paiement de la taxe conventionnelle

Le gouvernement provincial du Nord-Kivu met en garde les opérateurs économiques œuvrant dans le domaine pétrolier, qui boycottent le paiement de la taxe conventionnelle pour la reconstruction.

Au cours d’une réunion tenue, le samedi 17 juin 2023, à l’intention desdits opérateurs économiques ainsi que les responsables de la DGDA et la DGRNK, David Kamuha, conseiller principal du gouverneur militaire en charge des Finances, a noté une baisse dans la mobilisation des recettes en province. Une situation qui, selon lui, est due au non paiement de ladite taxe par certains pétroliers et qui entraîne le non achèvement de la construction de plusieurs routes à Goma.

À l’issue de cette rencontre, l’exécutif provincial ainsi que les opérateurs économiques ont convenu du paiement de cette taxe afin de booster le développement de la province.

« Ensemble, nous venons de nous convenir sur deux grandes décisions. La première, c’est que désormais aucun véhicule ne va avoir la main levée du receveur de la DGDA s’il ne présente pas la preuve de paiement de la DGRK ; la deuxième chose, l’autorité provinciale va mettre en place une brigade provinciale chargée de suivre au quotidien de la perception de la taxe conventionnelle sur la reconstruction relative aux produits pétroliers dès la semaine prochaine. Ces deux outils vont être mis à la disposition des opérateurs économiques et la DGDA pour que nous puissions nous rassurer de la reprise effective des travaux de la voirie de Goma », a signifié David Kamuha.

De son côté, Providence Muhiga, président de l’Association des pétroliers du Nord-Kivu, a lancé un appel à tous les opérateurs économiques de ce secteur, à faire un effort pour s’acquitter de cette obligation.

Rappelons que plusieurs tronçons routiers de la ville de Goma sont restés inachevés et cela rend la circulation difficile.

Esaïe Tsongo/Goma

À la une

Également sur Actu 30