• fardc 1 min

63 ans de l’indépendance : le vice-ministre de la Défense promet que la RDC va récupérer sa force militaire d’antan

Dans le cadre de la célébration du 63ème anniversaire de l’indépendance de la République démocratique du Congo, des éléments FARDC ont effectué un exercice de saut avec parachutes.

C’est le vice-ministre de la Défense nationale, Samy Adubango, qui a représenté le vice-premier ministre et ministre de la Défense, Jean-Pierre Bemba, à cette cérémonie.

Le numéro 2 de la défense en République démocratique du Congo a été assisté par les généraux Jacques Nduru et Kasongo, deux adjoints du chef d’état-major général en charge respectivement des opérations et administration au sein des FARDC.

Lors de cet exercice de saut des parachutistes au Centre d’entraînement des troupes aéroportées de Kinshasa, ces militaires ont simulé une libération d’un sénateur.

Émerveillé par cet exercice, le vice-ministre de la défense nationale, Samy Adumbango, a fait savoir que cet exercice marque le début de la récupération de la RDC de ses forces militaires d’antan.

« Aujourd’hui, nous venons de voir ce que nous n’avions pas vu il y a 30 ans. Quand vous étiez en train de descendre, j’ai été frappé par l’émotion. Ce n’est pas pour rien que j’ai été frappé de cette émotion, le pays est en train de récupéré ses allures d’antan. Aujourd’hui, il n’y a pas de places à la parole. Je crois que les gens vont voir d’un moment à un autre ce que le président va faire pour le pays« , a-t-il déclaré.

Signalons que le largage de ces commandos et parachutistes congolais intervient 30 ans après le dernier exercice du genre, et rentre dans le cadre de la montée en puissance des FARDC, prônée par le chef de l’État, Félix Tshisekedi.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30