• fardc 1 min

Affaire Kidnappings à Kinshasa : Voici le numéro vert de la Police pour signaler tous les cas

Dans un communiqué, ce mercredi 06 juin 2023, et parvenu à la rédaction d’Actu30.cd, la Police nationale congolaise (PNC) dit multiplier des stratégies pour stopper le phénomène kidnapping dans la ville de Kinshasa, en RD Congo.

« Le Commissariat provincial de la Police ville de Kinshasa informe la population kinoise qu’il a été saisi ces dernières semaines par plusieurs plaintes faisant état d’enlèvement des personnes à bord des taxis. La Police a mis les bouchées doubles pour mettre fin à ce phénomène dans la ville. Elle constate néanmoins que plusieurs témoignages et messages sur les enlèvements et le trafic d’organes propagés dans les réseaux sociaux ne sont pas conformes à la vérité », peut-on lire dans ce document.

Par ailleurs, la PNC qui dénonce une campagne de diabolisation contre les forces de l’ordre, souligne qu’elle est déterminée à éradiquer ce phénomène.

« Selon les enquêtes menées par les services de renseignements de la Police, une campagne de diabolisation est menée contre les forces de l’ordre dans l’objectif de pousser la population à perdre confiance en sa Police. Le Commissariat provincial de la Police rassure la population de Kinshasa de sa détermination à éradiquer le kidnapping dans la capitale », renchérit ce communiqué signé par Sylvano Kasongo, commissaire provincial de la PNC.

De ce fait, une ligne téléphonique spéciale est ouverte pour signaler les cas d’enlèvement. Il s’agit de 0903982039.

Par ailleurs, le Commissariat provincial de la Police met en garde toutes les personnes qui s’évertuent à « propager sur les réseaux sociaux et dans les médias de fausses informations sur l’enlèvement ou le trafic d’organes« . « Ni la Police ni les structures sanitaires n’ont enregistré ou étaient saisies de cas de prélèvement d’organes à Kinshasa« , dit-elle.

Il faut rappeler que, ce mercredi, le procès public des présumés kidnappeurs a débuté au bâtiment de la Territoriale dans la ville de Kinshasa.

James Mushiya

À la une

Également sur Actu 30