• fardc 1 min

Agression rwandaise : Uhuru Kenyatta insiste sur le dépôt des armes par les M23 avant tout dialogue

Il se tient à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, une réunion sur le pré-cantonnement des rebelles terroristes du M23/RDF à Rumangabo, dans l’Est de la République démocratique du Congo

Ces assises réunissent le facilitateur du processus de Nairobi (Kénya) et des ministres congolais notamment ceux de la Défense et de l’Intégration régionale, respectivement Jean-Pierre Bemba et Antipas Mbusa Nyamwisi.

Dans son discours prononcé à cette occasion, Uhuru Kenyata a appelé tous les groupes armés y compris le M23, à cesser les hostilités et à déposer les armes avant tout dialogue.

Pour cet ancien chef de l’État du Kenya, toutes les parties impliquées dans le conflit dans la partie Est du Congo doivent utiliser le dialogue comme moyen de parvenir à la paix et à la sécurité.

Pour sa part, le lieutenant-général Constant Ndima, gouverneur de la province du Nord-Kivu, a affirmé que cette deuxième réunion pourra permettre la fin de la guerre.

Le chef de l’exécutif provincial du Nord-Kivu a, cependant, condamné les attaques des rebelles du M23 contre la population des entités qui sont sous leur contrôle en dépit du cessez-le-feu décrété par les chefs d’État de la sous-région.

Signalons que Bintou Keita, la représentante spéciale du secrétaire général des Nations-Unies en République démocratique du Congo, prend également part à ces assises.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30