• fardc 1 min

Assassinat de C. Okende : Katumbi, Matata et Sesanga appellent à la sécurisation des candidats à la présidentielle par la MONUSCO

Les candidats à la présidentielle de 2023 Matata Ponyo, Delly Sesanga et Moïse Katumbi condamnent l’assassinat du député national Chérubin Okende.

À travers un communiqué, ce vendredi, ces opposants dénoncent le régime de terreur et d’oppression qui a été installé au pays sous la présidence de Félix Tshisekedi.

« Nous demandons la sécurisation de tous les candidats présidents de la République par la MONUSCO jusqu’à la proclamation des résultats définitifs de l’élection présidentielle », disent-ils dans un communiqué conjoint.

En outre, ces trois candidats déclarés à l’élection présidentielle de décembre prochain parlent d’un assassinat « odieux qui intervient sur fond d’un discours officiel du régime attentatoire aux droits de l’homme et négationniste des libertés publiques« .

À cet effet, ils exigent des enquêtes rapides, transparentes et contradictoires sur ce meurtre. Ils appellent leurs militants à la vigilance.

Yann Ekutshu

À la une

Également sur Actu 30