• fardc 1 min

Ituri : Plus de 10 barrières des FARDC transformées en postes de péage sur l’axe Bunia-Kasenyi

L’ONG-DH Convention pour le respect des droits humains (CRDH) dit avoir documenté au moins 12 barrières sur le tronçon Bunia-Kasenyi, dans le territoire d’Irumu, en province de l’Ituri.

Sur ces barrières tenues par les Forces armées de la République démocratique du Congo, les usagers disent débourser entre 500 et 1000 francs congolais à chaque passage.

Le coordonnateur de cette structure, Christophe Munyanderu, dénonce le fait que ces barrières d’intérêt sécuritaire soient transformées à des endroits des profits pour certains officiers FARDC qui vont jusqu’à percevoir entre 20.000 et 30.000 FC par jour aux pauvres usagers de cet axe routier d’environ 50Km.

Les usagers de l’axe Bunia-Kasenyi qui ne s’acquittent pas de cette demande sont victimes de torture de la part des éléments FARDC commis à ces différentes barrières, déclare cet activiste des droits humains.

Ainsi, Il sollicite l’intervention du gouverneur de la province, le lieutenant général Luboya N’kashama Jonhy, afin de mettre un terme à cette situation et alléger ainsi les souffrances de cette population meurtrie par les affres de la guerre.

L’armée déclare, pour sa part, qu’une telle pratique est interdite. Elle fait savoir à Actu30.cd que des enquêtes pourront être menées pour que les auteurs de cette tracasserie soient arrêtés et transférés devant les juridictions compétentes.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30