• fardc 1 min

RDC – Élections : Des professionnels des médias sensibilisés à la lutte contre les discours de haine

À cinq mois de la tenue des élections générales prévues en décembre de l’année en cours, les initiatives se multiplient pour décourager les discours de haine, de dénigrement et de xénophobie pendant la période électorale.

C’est dans ce cadre que le groupe Next Corp a convié les professionnels des médias, le mardi 18 juillet 2023, à Kinshasa, à une conférence-débat sur :  »Discours de haine pendant la période électorale : de quoi parle-t-on? ». Cette conférence s’inscrivait dans le cadre de la lutte contre le discours de haine.

Le professeur Kitumu Mayimuna a exposé sur les discours de haine sur les plate-formes numériques. Il a révélé le danger qu’engendrent les messages de haine dans la communauté.

Selon lui, s’il n’est pas contrôlé, le discours de haine peut même nuire à la paix et au développement, car il jette les bases des conflits et tensions ainsi que des violations des droits humains à grande échelle.

De son côté, le professeur Jean-Claude Matumweni qui s’est appesanti sur : « De la parole aux actes », a appelé les professionnels des médias à ne pas banaliser les discours incitants à la haine tribale qui, selon lui, peuvent à tout moment se réveiller et porter préjudice à la Nation toute entière.

Le professeur Matumweni a, par ailleurs, précisé que les discours de haine ne sont pas seulement en période électorale. D’où, a-t-il dit, il faut les attaquer avec la dernière énergie.

À l’issue de cette conférence, quelques propositions ont été formulées pour diminuer la diffusion des messages incitatifs à la violence et à l’hostilité sur les médias. Il s’agit, notamment de passer une bonne information à la population sur l’éducation des enfants, la sanction pénale mais aussi résoudre les crises sociaux économiques.

Josué Bengbazo

À la une

Également sur Actu 30