• fardc 1 min

« Refondation du Congo » : À Nioki, Sesanga lance la 2è phase de sa tournée

Le leader du parti Ensemble des volontaires pour le redressement de la République démocratique du Congo (Envol), Delly Sesanga, a entamé, le jeudi 6 juillet 2023, la deuxième phase de sa tournée nationale dénommée « La refondation du Congo ».

Pour ce faire, le candidat déclaré à la présidentielle de 2023 a mis le cap sur Nioki, une localité du territoire de Kutu, dans la province du Maï-Ndombe, en République démocratique du Congo.

Dès son arrivée dans cette partie du pays, Delly Sesanga a eu droit à un bain de foule à la sortie de l’aérodrome de Nioki. Par la suite, ce député national est allé directement à l’esplanade de cet aérodrome où l’attendait une foule pour son meeting.

Dans son speech, Delly Sesanga Hipungu a dressé un tableau sombre de la situation du pays sous l’Administration Tshisekedi.

Le numéro un du parti politique Envol a appelé les habitants de Nioki à sanctionner les dirigeants actuels lors des prochains scrutins.

 »Lui-même, le président de la République, avait dit qu’il se sentira pleinement président de la République lorsque la paix sera rétablie dans la partie Est de notre pays. Aujourd’hui, la situation va de mal en pis. Nous, à l’Assemblée nationale, on leur a donné 1 milliard de dollars (américains) pour soutenir l’effort de guerre, avec 1 milliard qu’on leur a donné, au lieu de soutenir l’effort de nos soldats en améliorant les conditions de nos Forces armées, ils ont préféré négocier avec les rebelles en les ajoutant parmi les réservistes. Ils ont fait appel aux mercenaires qu’ils payent régulièrement. Est-ce-que les mercenaires peuvent nous garder ? Ce genre de dirigeants, vous devez les sanctionner« , a-t-il demandé.

Et d’ajouter : « Nous sommes porteurs d’un projet intitulé la Refondation du Congo », nous voulons remettre la dignité de notre pays. Raison pour laquelle j’avais annoncé ma candidature à la Présidence de la République parce-que de l’autre côté, ils n’ont aucun bilan à vous présenter. Ils ont peur, ils préparent une fraude électorale, nous devons les empêcher« .

S’agissant du processus électoral en cours, Delly Sesanga a confirmé la position de son parti à participer à tous les niveaux des élections.

Par ailleurs, Delly Sesanga Hipungu a réaffirmé la détermination d’Envol à continuer à se battre pour un processus électoral crédible, transparent et apaisé.

Nioki marque la première étape de la deuxième phase de la tournée dite de la « Refondation du Congo », qui amènerait le candidat président de la République du parti Envol dans les 26 provinces de la RDC.

Josué Bengbazo

À la une

Également sur Actu 30