• fardc 1 min

Service national : la production de maïs passe de 1.000 en 2019 à plus de 15.000 tonnes en 2023 (Kasongo Kabwik)

Le commandant du Service national, le général Jean-Pierre Kasongo Kabwik, a annoncé, ce samedi 1er juillet 2023, l’accroissement extraordinaire de la production de maïs entre 2019 à 2023, passant de 1.000 tonnes en 2019 à plus de 15.000 tonnes en 2023.

Pour le numéro un de ce service rattaché à la Présidence de la République, cette performance est un record qui va au-delà même des prévisions.

« Je suis content parce-que nous au moins on a semé et nous sommes à la phase de récolte. Il y a un résultat qui est visible et palpable. À notre arrivée au Service national, la production était nulle. Dès notre première année, nous avons produit 1000 tonnes de maïs. Nous étions heureux mais aussi insatisfaits. Heureux parce-que nous sommes passés de 0 à 1000 tonnes. Nous étions insatisfaits parce-que nos ambitions étaient d’arriver à produire des dizaines de milliers de tonnes. Ce qui est fait aujourd’hui« , a dit le général-major Kasongo Kabwik.

Au regard de cette performance, le général Jean-Pierre Kasongo Kabwik a dit ambitionner de faire plus dans les prochains jours.

‘Déjà si vous regardez, de 1000 tonnes en 2019 à plus de 15.000 tonnes, c’est un accroissement impressionnant. Ceci signifie que nous sommes capables de passer de 15.000 tonnes à 200.000 ou 500.000 tonnes de maïs en dix ans », a-t-il dit.

Créé par le décret-loi 032 du 15 octobre 1997, le Service national est un organe paramilitaire d’éducation, d’encadrement et de mobilisation des actions civiques et patriotiques en vue de la reconstruction du pays.

Josué Bengbazo

À la une

Également sur Actu 30