• Bannière Prix Médias

Arrestation de Stanis Bujakera : « Je ne peux pas faire entrave à la justice » (Félix Tshisekedi)

Lors du déjeuner de presse organisé, ce mardi, à New-York aux USA, le président de la République a évoqué l’arrestation du journaliste Stanis Bujakera.

Félix Tshisekedi a souligné que le correspondant de Jeune Afrique a été interpellé pour faire la lumière sur une enquête qui est en cours sur l’assassinat de l’ancien ministre des Transports, Chérubin Okende.

« Pour le journaliste Stanislas Bujakera qui est un jeune homme que j’aime bien, pour la petite histoire, il a couvert notre campagne électorale avec Vital Kamerhe, il était de tous les combats avec nous. Vous voyez que j’ai de la sympathie pour ce jeune homme, je regrette ce qui lui arrive mais je ne peux pas faire entrave à la justice et ne pas permettre a celle-ci de faire toute la lumière, d’autant plus qu’on parle de mort d’homme », a-t-il déclaré.

Et d’ajouter : « Je suis le magistrat suprême sans juger mais je peux m’enquérir de certaines situations sans m’immiscer dans les affaires de la justice surtout lorsque cela suscite des polémiques ».

Il faut noter que depuis l’arrestation du journaliste Stanis Bujakera, plusieurs structures des journalistes et structures de la société civile dénoncent la violation de la liberté de presse sous le régime de Tshisekedi.

James Mushiya

À la une

Également sur Actu 30