• fardc 1 min

Kasai Central : Délabrée, la Nationale n°1 dans un état d’abandon, la population appelle les autorités à agir pour sa réhabilitation

La Route nationale n°1 dans la province du Kasaï Central se trouve dans un état de délabrement très avancé après les pluies diluviennes qui se sont abattues dernièrement sur ce coin de la RD-Congo.

Cette principale voie devant relier la ville de Kananga et celle de Mbuji-Mayi, connaît des dégâts énormes, à hauteur du marché Maréchal et le village Muamba Mbuyi, à cause de l’inaction des autorités.

« Les autorités de cette province négligent et sabotent la population. À cause de la route impraticable, aujourd’hui la population de la ville pleure de faim du jour au jour. Aussi, les villageois manquent comment évacuer leurs produits et biens vers la ville de Kananga », déclaré un habitant

Cet habitant insiste auprès des décideurs pour la réhabilitation rapide de cette route.

« Ayez pitié de la population de la province du Kasaï en général, presque toutes les routes de cette province sont impraticables« , s’est-il plaint.

En février 2021, avec son homologue Égyptien Abdel Fattah Al – Sissi, le chef de l’État, Félix Tshisekedi, avait assisté à la signature de 4 projets d’une valeur globale de plus de 400 millions de dollars américains, initiés par le Fonds de Promotion Industrielle (FPI) dans l’objectif ultime de faire bénéficier à la RDC des avantages de développement intégré et assurer l’interconnectivité de ces provinces.

Le président de la République avait donné son feu vert pour le début de travaux de la RN1, dans son axe Kananga/Mbuji-Mayi. Ainsi, le Groupe Egyptien Samcrete va prendre l’engagement de construire une route revêtue de 188 Km de Kananga à Mbuji-Mayi et qui sera d’une durée de 50 ans d’existence. Le coût du marché a été convenu : 302 millions USD. Un premier acompte de 27 millions USD a été convenu par les parties pour le début des travaux.

Moloway Jaël

À la une

Également sur Actu 30