• fardc 1 min

Projet Kin-Elenda : début des travaux de reconstruction de la maison communale de Ndjili et d’aménagement de la place Sainte Thérèse

Le ministre des infrastructures et travaux publics (ITP), Alexis Gisaro, a officiellement donné le go, le lundi 16 octobre 2023, des travaux de reconstruction du bâtiment administratif de la maison communale de Ndjili mais également d’aménagement de l’espace communal et de la place Sainte Thérèse dans la même municipalité.

La rénovation et construction de ces ouvrages entrent dans le volet « Aménagement d’espaces publics et infrastructures de proximité » de la sous-composante « Amélioration des quartiers », du projet Kin-Elenda, fruit du partenariat actif entre la banque mondiale et la RDC.

La pose de la première pierre par le ministre des ITP a eu lieu en présence de plusieurs personnalités dont le gouverneur de la ville de Kinshasa Gentiny Ngobila Mbaka.

Les travaux visent la construction de la nouvelle maison communale avec son enceinte périphérique, du commissariat de police associée à la maison communale et d’un pavillon abrité avec des kiosques, une bibliothèque, un espace Croix-rouge, une cafétéria et des sanitaires publics. A cela s’ajoute, la rénovation du bâtiment du Conseil Communal de la jeunesse.

S’agissant de l’aménagement de la place Sainte Thérèse de Ndjili, il est prévu des aménagements paysagers ainsi que la construction des équipements de sports et de loisirs dont un espace événementiel, un terrain de football central principal avec tribunes, salles de formation, vestiaires, une zone administrative, des sanitaires publics, une salle polyvalente, une billetterie, un poste de sécurité, une infirmière, etc.

« Ces nouveaux ouvrages donneront une nouvelle image aux institutions de la Commune de Ndjili(…). Je considère donc que la commune révolutionnaire de Ndjili va, sous peu, revêtir sa plus belle robe de tous les temps avec une maison communale unique en son genre par son architecture et ses standards », a dit le ministre des ITP.

Les travaux seront exécutés pour une durée de 18 mois par l’entreprise chinoise WIETC avec un coût global de 15 300 000 USD, soit 5 400 000 USD pour le bâtiment administratif et la place communale, et 9 900 000 USD pour la place Sainte Thérèse.

Corneille LUBAKI

À la une

Également sur Actu 30