• fardc 1 min

Nord-Kivu : un rebelle présenté par les FARDC affirme « avoir été envoyé par le président rwandais pour piller les richesses de la RDC »

Le porte-parole de la 34e région militaire, le lieutenant colonel Guillaume Kaiko, a présenté, le mardi 31 octobre à la presse, cinq rebelles membre du Mouvement du 23 mars (M23) qui se sont rendus aux Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC).

A l’en croire, ces rebelles M23 de différentes nationalités ont motivé leur reddition par la souffrance qu’ils endurent au sein de ce mouvement, par la démagogie des leaders mais aussi par plusieurs pertes infligées.

Un rebelle de nationalité rwandaise affirme avoir été envoyé par le président rwandais Paul Kagame au motif de protéger les tutsi qui sont marginalisés au Congo.

« Moi Juvenal Ngurunziza, je sensibilise les militaires du Rwanda d’éviter de sacrifier leurs vies pour les intérêts personnels de Kagame ça ne sert rien. Il demande aux militaires rwandais de venir piller les richesses du Congo, les minerais avec la couverture de venir protéger les Tutsi qui serait marginalisés en RDC, cela n’est qu’un mensonge car le pillage des minerais est la vraie raison de cette guerre« , a-t-il déclaré.

Signalons que cette nouvelle défection au sein du M23 intervient pendant que les hostilités ont repris avec les Forces Armées de la RDC.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30