• fardc 1 min

RDC : Fayulu, Mukwege et trois autres candidats à la présidentielle projettent une marche contre les irrégularités constatées lors des élections

A travers une correspondance adressée au gouverneur de la ville de Kinshasa, cinq candidats à la présidentielle annoncent une marche pour protester contre les irrégularités constatées lors des élections générales en RDC.

Selon cette lettre rendue publique ce samedi 23 décembre, cette manifestation fixée à la date du mercredi 27 décembre prochain partira du Boulevard Triomphal jusqu’au siège de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

« Nous protesterons contre les irrégularités constatées lors des opérations de vote du 20 décembre 2023, et avant. Nous protesterons, par ailleurs, contre l’extension, au-delà du 20 décembre 2023, des opérations de vote, par la CENI, en violation de la Constitution et de la Loi électorale, notamment, dans les dispositions de l’article 52 de cette dernière. Les irrégularités sus-évoquées attestent, à suffisance, que le 20 décembre 2023, il s’est agi d’un simulacre d’élections, organisées en violation du droit fondamental du peuple congolais d’être dirigé par un Président de la République et des Députés et Sénateurs régulièrement élus, conformément aux dispositions de l’article 5 de la Constitution, tel qu’affirmé par la Cour constitutionnelle », peut-on lire dans ce document.

Les 5 candidats auteurs de cette correspondance sont Martin Fayulu, Denis Mukwege, Théodore Ngoy, Jean-Claude Baende et Nkema Liloo Loli.

Pour ces acteurs politiques, il n’y a pas eu élection à la date du 20 décembre 2023. Ils appellent à la tenue de nouveaux scrutins.

James Mushiya

À la une

Également sur Actu 30