• ceni banner

Mines : Dan Gertler n’a aucun actif secret en RDC (Communiqué)

Le groupe Ventora de l’homme d’affaires Dan Gertler dément formellement les allégations et accusations à sa charge concernant un actif minier secret en République démocratique du Congo.

A travers un communiqué de ce vendredi 19 janvier, cette société persiste et signe que Dan Gertler n’a aucun actif secret en RDC, contrairement à ce qui est relayé par la coalition « Congo n’est pas à vendre » (CNPAV), en référence à la publication d’un journal israélien The Marker.

« Dan Gertler et le Groupe Ventora confirment aujourd’hui sans équivoque et de la manière la plus claire possible que ni Dan Gertler, ni aucune société du Groupe Ventora, ni aucun membre de la famille Gertler, ne détient d’intérêt ou de droit direct ou indirect, légal ou bénéficiaire, de quelle que nature que ce soit, dans un projet minier en RDC autre que les droits aux redevances dans les projets miniers Metalkol, KCC et Mutanda (les Redevances). Pour éviter toute ambiguïté, cela inclut, mais sans s’y limiter, toute propriété d’actions ou de licences minières, tout accord de financement, tout droit à des redevances, à l’écoulement, au produit ou à la commercialisation, ou tout autre droit au profit ou à ses activités« , rapporte cette déclaration.

La publication du journal The Marker sur laquelle se base également CNPAV se réfère à des enregistrements audio qui laisseraient comprendre que Dan Gertler contrôle une mine de cobalt et de cuivre non divulguée en RDC.

Pour Ventora qui tient à la transparence et la coopération, la preuve de cet enregistrement reste capitale avant de répondre de manière significative à la publication de The Marker et même à la déclaration de CNPAV.

« Sans cela, il est impossible de vérifier les détails relatifs à ces allégations – par exemple, la mine en question, la contrepartie, la transaction, la date ou le lieu, auxquels l’enregistrement se rapporte apparemment. Si l’enregistrement existe et a été obtenu légalement, nous demandons à nouveau à The Marker de le partager avec nous afin que nous puissions en vérifier l’authenticité et répondre à son contenu« , note le communiqué.

Le groupe Ventora regrette également que CNPAV ait publié sa déclaration sans lui adresser ces allégations avec un droit de réponse.

screenshot 20240119 143043 drive
screenshot 20240119 143106 drive

Corneille Lubaki

À la une

Également sur Actu 30