• fardc 1 min

Agression rwandaise : Les USA condamnent à nouveau le soutien du Rwanda au M23 et lui demande de retirer ses militaires du sol congolais

À travers un communiqué daté du samedi 17 février 2024, les États-Unis d’Amerique appellent à nouveau à un cessez-le-feu immédiat entre les rebelles du M23, soutenus par le Rwanda, et les FARDC.

« Nous appelons le M23 à cesser immédiatement les hostilités et à se retirer de ses positions actuelles autour de Sake et de Goma, conformément aux processus de Luanda et de Nairobi », peut-on lire dans ce communiqué.

Dans la foulée, le pays de l’oncle Sam condamne à nouveau le soutien du Rwanda au M23 et lui demande de retirer ses militaires du sol congolais.

« Les États-Unis condamnent le soutien du Rwanda au groupe armé M23 et demandent au Rwanda de retirer immédiatement tout le personnel de la Force de défense du Rwanda de la RDC et de retirer ses systèmes de missiles sol-air qui menacent la vie des civils, des forces de maintien de la paix des Nations-Unies et d’autres organisations régionales, des acteurs humanitaires et des vols commerciaux dans l’Est de la RDC », renchérit ce document.

Et de poursuivre : « Nous demandons au gouvernement de la RDC de continuer à soutenir les mesures de confiance, notamment en cessant de coopérer avec les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), un groupe armé qualifié de « force négative » par les organismes régionaux et le gouvernement de la RDC, et qui expose la population civile à des risques ».

Les USA disent continuer à soutenir les efforts diplomatiques régionaux qui favorisent la désescalade et créent les conditions d’une paix durable en RDC.

James Mushiya

À la une

Également sur Actu 30