• fardc 1 min

Insécurité à l’Est : il est hors de question de recourir aux forces russes de Wagners pour la défense de notre territoire (Muyaya)

Les porte-paroles du gouvernement, Patrick Muyaya, et de l’armée, le général Sylvain Ekenge, ont, au cours du briefing presse du mardi 06 février, confirmé la poursuite des affrontements entre les militaires congolais et les rebelles M23, soutenus par le Rwanda, sur l’axe Minova-Sake, au Nord-Kivu.

A l’occasion, le porte-voix de l’exécutif national a rejeté toute idée tendant à l’appel des mercenaires russes « Wagners » pour combattre aux côtés des forces armées loyalistes.

« On ne va pas recourir à une milice pour régler les problèmes des milices. Nous sommes en train de travailler, la première stratégie repose sur la montée en puissance de notre armée, c’est un processus qui est encore. Cela ne se fait pas sur un claquement de doigts« , a-t-il déclaré.

Patrick Muyaya a lancé en même temps « qu’il est hors de question de recourir à des forces [comme les « Wagners », ndlr] pour venir assurer les combats pour la défense de notre territoire ».

Le ministre de la communication et des médias a par ailleurs insisté sur les différents soutiens formels, comme le déploiement des forces de la Communauté de développement de l’Afrique australe (SADC), en faveur de la République démocratique du Congo.

Corneille L.

À la une

Également sur Actu 30