• fardc 1 min

Nord-Kivu : Les derniers hommages rendus aux militaires sud-africains tués à Saké

Sur initiative du commandant des opérations de la mission de la SADC en République démocratique du Congo, la cérémonie d’hommages à deux militaires sud-africains tombés dans la cité de Sake située à 27 Km à l’Ouest de la ville de Goma, au Nord-Kivu, a eu lieu le mardi 20 février 2024.

Prenant parole à cette occasion, le gouverneur militaire intérimaire du Nord-Kivu, le général major Peter Nkuba Cirimwami, s’est dit « fortement » consterné par ce départ rapide de ces vaillants soldats engagés dans la restauration de la paix à l’Est de la RDC Congo.

« Nous sommes consternés par le fait que les amis qui nous sont venus en rescousse puissent nous quitter si tôt, nous ne sommes qu’au début d’une grande aventure de débouter l’agresseur de la RDC », a-t-il déclaré.

Pour lui, la meilleure façon de venger ces militaires est de poursuivre le combat afin de faire échec à l’ennemi et le bouter dehors.

Le général major Peter Nkuba Cirimwami a ainsi lancé un appel à tous ces contingents africains à témoigner de leur solidité et leur engagement, car « la victoire, tout comme l’échec, sera imputé à tous ».

Pour rappel, les deux militaires sud-africains déployés en République démocratique du Congo dans le cadre de la SAMIDRC ont été tués par une bombe lancée par des terroristes du M23/RDC dans leur camp situé à Sake, dans le territoire de Masisi, le 14 février dernier.

Esaïe Tsongo/Goma

À la une

Également sur Actu 30