• fardc 1 min

RDC : L’accord UE – Rwanda servira à blanchir les ressources minières pillées au Congo par l’armée rwandaise (LUCHA)

Le mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) désapprouve le partenariat conclu entre l’Union européenne et le Rwanda sur le développement d’une chaîne de valeur durable des matières premières, en raison des implications fâcheuses qu’il va avoir sur la paix et la sécurité en République démocratique du Congo (RDC).

Dans une lettre adressée à l’ambassadeur de l’Union européenne (UE) à Kinshasa, Nicolas Berlanga, cette structure de la société civile pense que cet acte est une forme « d’hypocrisie criante et révoltante pour une organisation internationale comme l’Union européenne prétendant défendre les valeurs humaines ».

« Monsieur l’ambassadeur, le fait que l’Union européenne continue à financer le Rwanda et poursuit son partenariat militaire avec l’armée rwandaise malgré l’évidence de son implication dans la déstabilisation et du pillage de la RDC est une complicité à la guerre d’agression que mène Paul Kagame contre notre pays depuis trois décennies. Vous savez que les militaires rwandais que vous formez et financez finiront probablement par être déployés au Congo pour continuer la guerre d’agression qui y sévit. Vous savez que l’argent que vous donnez au Rwanda renforcera probablement sa capacité de nuisance, compromettant la paix et la sécurité au Kivu. Vous savez pertinemment que les accords miniers que vous signez avec le Rwanda serviront à blanchir les ressources minières pillées par l’armée rwandaise au Congo comme par le passé », peut-on lire dans ce document.

Face à cette situation, l’Union européenne est appelée à clarifier sa position vis-à-vis de la guerre d’agression que subit la RDC dans sa partie Est, et la nature de la relation qu’elle entretient avec le Rwanda.

Mechack Wabeno

À la une

Également sur Actu 30