• fardc 1 min

Agression rwandaise : Les chefs de forces armées de la SADC à Goma pour peaufiner des stratégies contre les rebelles M23/RDF

Plusieurs chefs d’état-major des forces armées des pays membres de la Communauté de Développement de l’Afrique Australe (SADC) sont arrivés, le jeudi 29 février 2024, à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu.

Il s’agit respectivement des chefs d’état-major de la Tanzanie, de l’Afrique du Sud, du Malawi, de la République démocratique du Congo et du Burundi. Ils ont été acceuillis à leur descente d’avion par le commandant des opérations militaires des forces armées de la RDC au Sud et Nord Kivu, le lieutenant-général Fall Sikabwe, et le général-major Cirimwami Nkuba Peter, gouverneur intérimaire du Nord-Kivu.

Des sources militaires confient à Actu30.cd que ces responsables des troupes de la SADC débarquent dans cette ville, pour le paufinage de stratégies avant de lancer des opérations militaires contre les rebelles du M23, supplétifs de l’armée rwandaise (RDF).

Le porte-parole des forces armées de la RDC en province du Nord-Kivu, le lieutenant colonel Ndjike Kaiko Guillaume, a annoncé qu’un communiqué final va sanctionner cette rencontre.

Cette réunion des chefs de troupes de la SADC à Goma intervient pendant que des rebelles du M23/RDF ont pris pour cibles les éléments de cette mission. Jeudi dernier, deux blindés du contingent Tanzanien étaient ciblés par deux bombes tirées par ces rebelles à Saké, dans le territoire de Masisi, au Nord-Kivu.

À noter que ces opérations, qui seront menées conjointement avec les FARDC et la MONUSCO, s’inscrivent dans le cadre de l’opération SAMIR-DRC contre la coalition M23-RDF.

Anderson Shada Djuma/Beni

À la une

Également sur Actu 30